Pas à Pas
Pas à Pas
Pas à Pas
Recherche sur le site

Accueil


> Alimentation & Diététique
> Conférences & Rendez-vous
> Définitions, Infos médicales...
> Infos Juridiques
> Méthode A.B.A.
> Méthode de NEUROFEEDBACK
> Méthode PADOVAN
> Méthode TOMATIS
> Votre / Notre Expérience

> QUI SOMMES-NOUS ?
> Rapports
> Adresses Utiles
> Liens
> Bibliographie

Retrouvez-nous sur FB




Thème » Conférences & Rendez-vous


Conférence Biologie - Approches biologiques de l'autisme et troubles envahissants du développement

Le Dr Corinne Skorupka Biologiste en Tunisie du 22 au 27 Avril  2010 a consulté les enfants autistes ou avec troubles envahissants.
Pour en savoir plus sur...
- le Dr. Corinne SKORUPKA Praticienne de DAN ( consultez son CV)
- les approches biologiques de l'autisme et troubles envahissants du développement du Dr. Corinne SKORUPKA, cliquez-ici

Thème de la conférence du Dr Corinne Skorupka
Approches biologiques de l'autisme et troubles envahissants du développement

L’autisme est un trouble du développement qui se manifeste dès les premières années de la vie de l’enfant. Les signes en sont divers et d’intensité variable d’un enfant à l’autre mains se caractérisent par un retard ou une absence de langage, un trouble de la communication. L’enfant est indifférent aux autres, il évite le regard et ne joue pas avec les autres enfants…
Le mot autisme ou l'expression syndrome autistique englobe beaucoup de troubles : des retards de développement ou de langage, des dysphasies, des troubles du comportement aujourd’hui regroupés autour de la notion de « troubles envahissants du développement ».
L'autisme était initialement réputé inné ; aujourd'hui la proportion d'enfants présentant une régression de nature autistique après un développement semble-t-il parfaitement normal jusqu'à 18 mois-2 ans est en constante augmentation.
 
Dans les années 1980,on dénombrait 1 enfant autiste sur 1000
Dans son rapport de 2002, le CDC évoquait un enfant sur 152 concerné à l'âge de 8 ans, ainsi qu'une augmentation notable au cours des années 90 dans des états tels que la Californie, détenteurs de données statistiques précises.
Dans une étude publiée en 2009, Prevalence of autism-spectrum conditions: UK school-based population study, Simon Baron-Cohen évoque une prévalence de 157 enfants sur 10 000 (soit 1 sur 63) parmi la population des enfants de 5-9 ans  scolarisés au Royaume-Uni en milieu ordinaire ou spécialisé.
Face à l’augmentation des statistiques, l'incidence des causes environnementales et des facteurs liés à nos modes de vie actuels ne fait aucun doute.

En effet longtemps considéré comme un handicap inné et définitif, l’autisme est aujourd’hui abordé comme un trouble potentiellement curable. Force est de constater que la mise en place de traitements biomédicaux accompagnée d’une prise en charge educative intensive et précoce améliore toujours l’état des enfants autistes.
Le développement harmonieux et le bon fonctionnement de notre système nerveux et de notre cerveau dépendent de multiples facteurs. Les troubles neurologiques rencontrés dans toutes ces pathologies seraient dus à un mauvais fonctionnement dont les causes avérées ou envisagées sont multiples :
- des intoxications aux métaux lourds  (plomb, mercure)
- une plus grande vulnérabilité aux agressions microbiennes et virales
- des intolérances alimentaires  (gluten, caséine…)
- des problèmes gastro-intestinaux (dysbiose.)
- des carences nutritionnelles (Oméga 3, éléments traces, vitamines)
- la possible incidence des ondes électromagnétiques.

L’enfance est en danger. Les enfants sont extrêmement vulnérables. Ils passent par des stades de développement et d’apprentissage successifs, tels que les stades fœtal, néonatal, scolaire et pubertaire. Les enfants forment une catégorie à part et présentent une sensibilité particulière aux agents environnementaux car leur système de défense et de détoxication n’est pas mature. La relation physiologique étroite entre une mère et l’enfant qu’elle porte, commence dès le stade fœtal et rend le fœtus vulnérable aux agents dangereux auxquels la mère aura été exposée, en particulier ceux ayant un effet sur le développement. De nombreux agents toxiques ou bactériens présents dans le sang maternel peuvent traverser la barrière placentaire et se retrouver dans le lait maternel.
Un problème de plus en plus impliqué dans l’autisme est l’intoxication aux métaux lourds et particulièrement au mercure.
Le mercure est naturellement présent dans tout  l’environnement.

Le rôle de l’alimentation est presque toujours ignoré. Et pourtant, de nombreuses études montrent qu’elle peut avoir un impact important sur le comportement
Au début des années 80, le Pr Reichelt, un pédiatre norvégien, constata qu’en supprimant le gluten (contenu dans le blé) et la caséine (principale protéine des produits laitiers) de l’alimentation d’enfants autistes, l’état d’un certain nombre d’entre eux était nettement amélioré.
L’intestin est un point très important. En effet un mauvais fonctionnement de l’intestin peut conduire à unr dysbiose intestinale, perturbation de l’écosystème avec prolifération de champignons et divers parasitoses.
Ces enfants souffrent très souvent d’infections à repetition, otites  ou autres infections, souvent à germe intracellulares type chlamydiae, mycoplasmes ou borrélioses resistant aux antibiotiques classiques.
En conséquense, tous ces différents facteurs entrainent un problème de perméabilité intestinale , une mauvaise absorption de tous les nutriments, une inflammation, une vasoconstriction, un stress oxydant, un déséquilibre du système immunitaire et des infections chroniques.

Les résultats de ces traitements biomédicaux sont souvent spectaculaires avec une progression rapide du langage, une amélioration de la sociabilité, du contact visuel, une réduction des comportements d’automutilation et une amélioration des troubles moteurs tels que la force musculaire et la coordination.

Tous les enfants ne sont pas les mêmes, il y a des cas plus ou moins compliqués mais c’est réversible quand on s’y prend très tôt. En deux ou trois ans, on peut espérer dans certains cas une guérison totale. Cela dépend aussi de la gravité de l’atteinte. Pour un simple retard de langage, cela peut aller très vite.
Le diagnostic précoce est probablement l’acte médical le plus important et le plus indispensable pour un traitement efficace des enfants autistes.

Dr Corinne Skorupka  (Association Ariane) - Lien :  www.filariane.org



Il y a actuellement 0 Commentaire(s) sur cet article



QUI SOMMES-NOUS ?

L'Association créée par des bénévoles est un lieu de partage de ce que nous ressentons les uns et les autres.
L'expérience de chacun se trouvant ainsi valorisée et mise en commun.
L'Association a été autorisée par visa du gouvernorat de Tunis en Mai 2003 (JORT du 17 Juin 2005).
Pour en savoir plus...

N'hésitez pas à soutenir PAS A PAS
UIB El Manar
(Colisée Saoula)
12 208 000770 5000 462/13


PAS A PAS - Association des parents et amis d'autistes de Tunis
Copyright 2007-2017 - C&R NSS